Vos réactions sur l'événement "Fragilité"

Après le concert , la Table Ronde Art humanité Fragilité du 26 novembre 2013

 

A propos du concert desnudo

Ce mélange original de deux instruments très différents a très bien rendu. La douceur et la légèreté du piano entraînent dans un rythme simple mais tonique auquel s'ajoute la chaleur du saxophone.

Les morceaux de Jean-Paul Prat sont très surprenants car leur composition évolue; la musique prend des aspects différents au fil des morceaux mais garde toujours le spectateur dans un thème doux mais dynamique en même temps. C'est un pur plaisir de se laisser emporter par la cascade musicale qui découle du piano de Jean-Paul, mêlée au léger refrain du saxophone. Ce fut une soirée merveilleuse.

Sophie - lycéenne

 

Au risque d'être fragile

L'éprouvé du fragile au coeur de la détermination du désir

Le contraire de la toute puissance

Se sentir éprouvé par les limites de notre être là où nous aspirons à l'infini

Y aller quand même

Prendre le risque de la vie en sachant que notre fragilité va nous apprendre à mourir

Seul l'amour et la folie brave cette fragilité

Consentir

Consentir à nos limites et trouver la liberté d'aimer à cet endroit le plus précieux et le plus fragile

Un battement de coeur

Ne pas s'en vouloir d'être fragile, mais y consentir

Plonger dans ce regard de miséricorde d'un Autre nous donnant la vie

Consentir à recevoir cette vie

A vivre de cet amour

C'est consentir au désir qui nous fait être

C'est accepter d'être inébranlable et fragile

Fragile comme le fil sur lequel nous sommes

Attentifs l'un à l'autre

ne pas s'égarer l'un l'autre sur des chemins de mort

Dans la fragile expression de notre amour certain

Le coeur de notre fragilité

Ne pas basculer dans le mensonge ou l'illusion de nos fantasmes

C'est rester vivant

Et témoigner de cette vie d'où jaillit la rencontre

L'inespéré de l'amour sans mettre la main dessus

Le fragile que révèlent nos tentations

Risquer notre vie pour lui

Sa force alors dans notre faiblesse

La conscience de notre fragilité comme liberté

"Car lorsque je suis faible, c'est alors que je suis fort"    2 Corinthiens 12, 10

CC - psychologue

 

Lors du concert desnudo

Je me suis dis tout bas. Si je n'expire pas ma superficialité, mon tapage familier, si j'attends de la barbe à papa sonore, du malabar musical, alors je passerai un mauvais moment.

Un choix est à faire pour aborder cette musique. Elle peut être désagréable pour celui qui attend ces douceurs, ces succédannées qui trompent un moment l'angoisse mais, qui ne nourrissent pas les profondeurs de l'être.

Alors je me suis dit: taris le flot de tes pensées, souffle et, dans cet espace silencieux, ouvre l'oreille de tes entrailles.

L'artiste nous révèle que nous avons une oreille qui donne la permission à la musique d'entrer dans les sphères inconnues de notre être et de l'entendre à l'intérieur.

Alors, j'ai fait le choix, j'ai accepté que la musique m'attire en moi-même. Elle m'a mené, sans commettre une seule indiscrétion, dans mes lieux secrets. Elle a rabotté quelques angles, a fait jaillir quelques sources; les efforts étaient nécessaires, mais la musique m'attirait toujours plus profond. A certains moments, très sévèrement, elle se faisait garde fou pour empêcher de remonter. Elle-même semblait me dire, je suis un tollé pour celui qui demeure dans l'agitation ambiante. Elle fut tendre et douce lorsqu'après avoir franchi de paliers en cascade, les degrès de mon être, je suis arrivé où l'eau repose tranquille, frémissante sous le souffle de la brise du jour.

Emmanuel - comptable