Davide Galbiati - Sculpteur

Sculpteur d'âme

" Au milieu des citées urbaines, derrière les façades de béton vivent des âmes en quête de sens, de foi et d'idéaux.                                    davide galbiati atelier              

Face à la mutation du monde et à la perte de contact avec la nature, l'homme oublie sa part de sacrée.

A travers mon travail, je souhaite mettre avant tout en avant ce jeu de forces entre l'ancien et le moderne, le visible et l'invisible. "

Davide Galbiati

 

Davide Galbiati est né à Magenta en Italie

Il s'est formé à l'Institut Professionnel de Sculpture, Ortisei, Italie mais aussi, à l'Institut d'Art Ferdinand Demetz, à l'académie des Beaux Arts de Bologne, Italie

Il obtient différents prix: Prix Contemporary Art "Saturarte" Genova 2009 ,  Prix Contemporary Art Novara 2008 ,   Prix Mondadory Art, Palais permanent Milan 2007

Expositions permanentes

Kellie Miller Arts, Brighton Royaume-Uni           Galerie Jérôme Blaiset, Arcachon France

 

Aude de Kerros à propos de Davide Galbiati

" Davide Galbiati est attaché à son privilège d'artiste qui est de tirer vers le monde visible cette résonnance de l'âme dans la forme. Maître de la sculpture sur bois, il a trouvé naturellement son inspiration en vivant fortement l'analogie entre l'arbre et l'homme... Mais vient le jour ou pour aller plus loin il faut quitter les mondes trop bien maîtrisés... Il faut s'affronter à l'inconnu et relever quelques défis. Sa curiosité l'a amené à explorer les matières les plus étrangères à son expérience. Peu à peu est né le désir paradoxal de conjoindre ce qu'il y a de plus opposé: les formes les plus subtiles que l'âme donne au corps qui l'abrite - avec la matière le plus inerte, artificielle et méprisée. Un peu comme l'alchimiste cherche à transformer le plomb en or, il songe à métamorphoser le gris béton en noble pierre...Y parvenir chaque jour un peu mieux, n'est-ce pas civiliser cette matière érigée en tours qui a remplacé arbres et forêts ? Plutôt que de désespérer pourquoi ne pas l'anoblir? Pourquoi ne pas lui donner forme d'âme ?

Davide Galbiati porte toute son attention sur les visages. C'est là qu'il résout la construction géométrique et architecturale du corps. Sous son ciseau, c'est la tête qui porte le poids du temple, du corps tout entier... On y perçoit la vie intérieure: prière, crainte, attention, contemplation, pensée, abandon, imaginaire. La science et le don du sculpteur est que tout s'élève et rien ne tombe. Davide Galbiati cependant va au-delà des froids calculs sur une balance ou s'équivalent les énergies en jeu. Cette rigueur toujours présente, est bien cachée sous la profusion végétale, le mouvement de la vie, la présence d'une âme."

atelier davide galbiati         sculptures davide galbiati 1